Tourisme Thaïlande

Le musée national des éléphants royaux

éléphants royaux

Situé dans le premier édifice sur la droite en entrant dans l’enceinte du Palais Vimanmek, le musée abrite la réplique sculptée d’un éléphant blanc : cette œuvre semble vivante.
Le mythe et la légende de l’éléphant blanc sont nés en Asie du Sud-Est, dont l’éléphant blanc est originaire. Dans l’histoire de Bouddha, l’éléphant blanc est associé à la fertilité et à la connaissance. Avant de donner
naissance à Bouddha, sa mère  a rêvé qu’un éléphant blanc venait lui offrir un lotus, symbole de la pureté et de la connaissance.
L’éléphant blanc est plus important qu’un quelconque autre éléphant. En Thaïlande,
cet animal est sacré car il symbolise la prospérité de la ville.
En effet, le drapeau siamois comportait l’effigie de l’éléphant blanc.
Lorsque l’on a cessé d’utiliser les éléphants pour faits de guerre, la chasse à l’éléphant disparut peu à peu, et les éléphants blancs devinrent de plus en plus rares. Le Roi du Siam décréta que tout éléphant blanc découvert dans le Royaume devait lui être présenté.

Il envoya des équipes à la recherche des éléphants et leur offrit des récompenses. Découvrir un éléphant blanc devenait un événement exceptionnel, l’occasion d’une célébration nationale. Dans ce musée, les visiteurs peuvent admirer des tableaux et photographies des pachydermes élevés au titre d’éléphants royaux par les anciens rois.

Le musée est ouvert tous les jours de 9h00 à 16h00. Prix d’entrée : 5 bahts. Entrée gratuite pour les visiteurs munis d’un billet pour le Grand Palais.

WAT PHO
À  proximité du site du Grand Palais, ce temple construit en 1688 est considéré comme le plus vaste de Bangkok. Le temple abrite le célèbre Bouddha couché, construit en 1832. Parée d’incrustations de nacre sur les yeux et les pieds, la statue dorée du Bouddha couché de 46 mètres de long et de 15 mètres de haut évoque l’accession de Bouddha au nirvana.

La plante de ses pieds est décorée de 108 motifs, caractéristiques porte-bonheur du Bouddha.
Wat Pho fut également le premier centre d’éducation publique du Royaume. Aujourd’hui, le temple est devenu un centre important de l’enseignement des massages thaïlandais traditionnels. Wat Pho est ouvert tous les jours de 08h00 à 17h00. Prix d’entrée : 20 bahts.
Une tenue décente est exigée.

SAN LAK MUEANG (Le Pilier de la Cité)
À l’angle sud-est de Sanam Luang, ce sanctuaire abrite le pilier de la cité érigé par le Roi Rama Ier comme première pierre symbolisant la fondation de la nouvelle capitale, Bangkok.
On prête au sanctuaire la réputation de pouvoir exaucer les vœux. Construit dans un bois cassia provenant de Java, le pilier de la cité renferme l’horoscope de la ville.

SANAM LUANG (La Place de Phramen)
Sanam Luang, place publique ovale située en face du Grand Palais, sert de cadre à plusieurs cérémonies royales, notamment les crémations royales et la cérémonie des Labours royaux (par laquelle le roi ouvre officiellement la saison de culture du riz) qui a lieu chaque année au mois de mai.
À proximité de la place, se trouvent plusieurs institutions prestigieuses telles que le Département des Beaux-Arts, l’Université Thammasat, le Musée national de Bangkok et la Galerie nationale.

Quitter la version mobile